Faits insolites 10 novembre 2016

-  Les déclarations tonitruantes reviennent à la mode, mais elles sont réservées aux personnalités « hors du commun » comme Donald Trump. 

En l’occurrence, Etienne Davignon qui répondait à Karl Ulrich Garnadt, administrateur de la Lufthansa qui rachète les 51% de la compagnie aérienne Brussels Airlines : « nous ne sommes pas des carpettes », se référant aux négociations sur le prix.

-  Les forums des journaux belges reçoivent chaque mois quelque 400.000 commentaires avec des appels à la violence, injures et propos racistes.  Aussi les éditeurs des journaux ont décidé de neutraliser leurs contenus sur des pages de Facebook via la société française Netimmo qui travaille déjà pour « Le Monde » et le « Figaro » entre autres : « stop à la haine en ligne ».

-  Un nouveau système de contrôle, attestant la conformité des caractéristiques indiquées sur les emballages de produits alimentaires a été constitué sous le nom d’un « accréditeur » unique « Cofrac ».

-  Le commissaire européen allemand Gunther Oettinger émet le doute sur le Brexit,  si la situation devait se détériorer, selon le quotidien « Bild ».

-  Une idée extravagante de la majorité bruxelloise PS - CDH :  exclure de Bruxelles les voitures polluantes.  Une proposition de loi a été introduite afin d’imposer cette mesure dès 2017.

-  L’Awex (l’Agence Wallonne à l’Exportation) est soupçonnée de favoritisme envers les médiateurs (qui ne sont pas hostiles au pouvoir actuel en Turquie dirigé par le premier ministre turc Erdogan).  La presse belge dénonce cette politique arbitraire.

-  Le gouvernement français relève de 0,3% sa taxe sur les transactions financières avec l’espoir de collecter quelque 4 milliards d’euros supplémentaires, ce que dénoncent les économistes français Pierre Cahuc et André Zybelberg.  Cet objectif est illusoire, selon eux, car il pousse les investissements vers l’étranger.

-  L’OCDE a félicité notre pays d’avoir procédé aux réformes fiscales les plus importantes en Europe en 2015, réformes qui ont permis d’abaisser l’impôt sur le revenu.

-  La fille de Simonne Susskind, militante juive, s’est attaquée au Président musulman du Mrax à propos du projet « Vivre ensemble Israël – Palestine », lequel dénote un changement de ligne au sein de cette association, placée sous l’égide du Premier Ministre.  En sus, le Ministre-Président de la Région Bruxelles-Capitale a octroyé un subside de 25.000 € à ce projet contesté. Le conflit Israélo-Palestinien n’est pas,  du reste,  du ressort d’une autorité fédérée.

-  La réforme des bourses d’études en faveur des étudiants de l’enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles a été adoptée par le parlement de la Communauté, pour autant que les revenus du ménage qui abrite le candidat bénéficiaire ne dépassent pas un certain plafond.

-  Un indépendant sur cinq ne réussit pas à obtenir un prêt hypothécaire et dès lors n’est pas à même d’acheter sa maison, selon une enquête de « Century 21 », même si l’intéressé dispose en espèces les 20% du prêt demandé.  Le gouvernement ne pourrait-il pas assouplir sa politique et constituer un fonds de garantie pour le cas où l’emprunteur serait « forclos » ?

-  La société conseil McKinsey a obtenu finalement le droit de s’installer sur la campus de l’ULB, ce qui laisse présager une collaboration visant en principe à améliorer la productivité des services opérés par l’entité universitaire.

-  La Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté un projet de décret créant « l’Institut du développement en formations sur l’Islam ».  Cet Institut est destiné essentiellement à dispenser des cours théologiques musulmans et forme des imans résidant dans notre pays et parlant nos langues nationales.  Il serait doté d’un budget annuel de 470.000 € et devrait veiller au respect de nos normes démocratiques : liberté d’expressions, égalité entre les genres, etc.  Question : est-ce que 470.000 € suffiront pour faire face à toutes les dépenses de fonctionnement de cette initiative louable.  B.T.T. craint que non.

-  Le port du voile sur les lieux du travail pose à nouveau problème.  La Cour de Justice de l’Union Européenne considère que l’interdiction du voile prévue au règlement d’Actiris constitue une discrimination quant à la liberté religieuse.  En outre, le port du voile ou d’un foulard n’empêche pas nécessairement une personne d’accomplir les tâches pour lesquelles elles sont engagées, selon la dite Cour.

-  Le nombre de travailleurs indépendants inscrits auprès de l’Inasti ne cesse d’augmenter.  EN 2015, la Belgique en comptait plus d’un million, soit 19.507 de plus qu’en 2014.  De nationalité étrangère, le chiffre des travailleurs indépendants dépasse les 190.000, soit près de 6% de plus que l’année précédente.

-  une autre statistique intéressante : le nombre d’heures en moyenne que travaille un salarié complet en une année : 1.750 heures, soit le chiffre le plus bas en Europe après celui relevé en France (1.645).  La moyenne européenne s’établit à 1.817 avec un maximum de 2.080 heures pour la Roumanie.

-  Les relations, entre le P.S. et le P.T.B. (Parti du Travail Belge) sont de plus en plus tendues.  Pour le ministre Jean-Claude Marcourt, le PTB reste un parti stalinien.  « Le PTB est un vrai problème pour la démocratie » (« Le Vif Express » du 18 octobre 2016)

-  La « flexibilité » au travail est l’une des revendications principales de la FEB, encouragées par nombre de ministres.  C’est également une disposition qui plaît à un nombre croissant de travailleurs.  Mais c’est une mesure n’est pas aisée à mettre en œuvre, car elle :

*  ü  responsabilise davantage le bénéficiaire

*  ü  postule une grande souplesse dans l’exécution

*  ü  est difficile à évaluer et donc à rémunérer correctement

*               *      implique d’être étendue à un groupe déterminé de travailleurs

-  Les taux bas (extrêmement bas) affectent les épargnants et les rentiers dans notre pays, environ un million de personnes.  Un piège se referme sur eux.  Si leur patrimoine est restreint, ce qui est le cas pour la plupart d’entre eux, ils sont condamnés à l’immobilisation.  D’où des phrases du genre « on est en train de tuer la classe moyenne » ou « les contribuables (belges) n’ont jamais été autant spoliés » !

-  Selon « L’Echo » du 15 octobre dernier, nos compatriotes sont contraints de retirer peu à peu une partie de leur argent « sale » déposé en Suisse ou au Grand-Duché du Luxembourg, vu précisément que le revenu disponible après impôts croît chez nous.

-  Le Ministre de la Justice, Koen Geens, s’est décidé à relancer l’informatisation du département de la Justice en réalisant une plate-forme reprenant la législation nouvelle, les arrêts et les jugements.  Le Barreau de Bruxelles de son côté s’équiperait de wifi à ses frais.

-  Par contre, le cabinet du ministre s’oppose à la régulation de la pub, et ce, de concert avec les opérateurs de paris, matière quasi impossible à régulier, compte tenu du nombre de personnes intervenant en Belgique dans le domaine privé des jeux de hasard (+/- 12.500).  Mais, qu’importe si les pertes l’emportent de loin sur les opérations bénéficiaires.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir