Flash du 6 février 2014

La plupart des places boursières subissent un repli d'une ampleur qui inquiète nombre d'investisseurs. 

Cette évolution est attribuée principalement à la mauvaise tenue de la majorité des marchés émergents,  à la politique de « quantitative easing » de la Fed américaine, et à la chute inattendue des indices d'activité du mois de janvier aux Etats-Unis, imputable à la vague de froid qui a incité la population d'un nombre important d'Etats fédérés à ne pas se rendre au travail.

Pour notre part, cette correction est passagère, car les résultats des sociétés cotées en bourse sont relativement bons, quoiqu'inférieurs aux prévisions dans certains cas.  Il faudra cependant attendre quelques mois avant que la conjoncture boursière se redresse sérieusement après avoir consolidé ses positions.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir