Propos impertinents 8 décembre 2016

1.  Le vote de la primaire du 27 novembre a confirmé le large assentiment de la Droite et le Centre au profit du candidat François Fillon.  Deux tiers des voix se sont prononcés en sa faveur contre un tiers pour le candidat Alain Juppé. 

Comme la Gauche est très divisée, les « sondeurs » sont quasi unanimes à penser que le second tour de la présidentielle opposera le Républicain Fillon au Frontiste Marine Le Pen avec une victoire écrasante de François Fillon à raison de 70% à 80% des suffrages.  Un tel résultat n’est pas anodin.  Vu la prise de conscience que la France est menacée « de toute part », la plupart des hommes politiques sont décidés de prendre le « taureau par les cornes » pour redresser le pays.  Auront-ils le courage de prendre des mesures impopulaires ?  Nous le saurons en mai 2017.

2.  Une réunion des résidents âgés de plus de 70 ans s’est tenue au Casino de Knokke.  Ils étaient des milliers.  Le président de l’amicale de ce groupe annonça une population de 7.500 ayant atteint cet âge avec un homme de 94 ans et une femme de 101 ans, la gente féminine représentant 8 personnes sur 10, tandis que cette population compte pour la moitié environ des personnes inscrites à la commune, sans doute un taux record pour notre pays.

3.  Le Vice-premier ministre, Kris Peeters, veut créer un « Conseil de la productivité » et fait appel aux Etats-membres de l’U.E. à cette fin.  De toute façon, il entend en constituer un pour notre pays pour redresser le taux horaire de productivité qui est tombé de 4,7% dans les années 71 à 0,7% en 2015 et 0,6% prévu pour 2016.  Au surplus, le coût salarial horaire est évalué par l’OCDE à -0,1% pour 2015 et +0,3% par la BNB pour 2016, respectivement +0,5% et +0,1%, une modération des salaires qui caractérise actuellement notre industrie par rapport aux économies concurrentes.

4.  Un autre projet ambitieux est celui d’un cadre européen pour l’e-commerce au sein de l’U.E.  Harmoniser les règles en vigueur en la matière dans les 28 Etats-membres sera une tâche plutôt malaisée.  La CE avait déjà tenté de le faire pour les codes civils depuis un an et depuis peu pour le commerce extérieur traditionnel, alors que 12% des commerçants seulement vendent en ligne en dehors de leurs frontières.

5.  La CE a créé un nouveau fonds pour stimuler les « start-ups » technologiques à persévérer dans leurs tentatives de concurrencer les vedettes « high Tech » américaines et asiatiques.  L’U.E. mobiliserait jusqu’à 1.600 millions d’euros pour alimenter un fonds de capital à risque.  B.T.T. doute de l’utilité de cette réserve.  Les entreprises technologiques européennes ont déjà la taille  suffisante pour la plupart pour assurer une croissance appropriée dans des « niches » qui leur sont propres.

6.  Le candidat écologique aux élections présidentielles américaines, Joel Stein, a demandé le recomptage des voix dans l’Etat du Michigan après l’avoir fait pour les Etats de Wisconsin et de Pennsylvanie, sans grand espoir de modifier l’issue du résultat.

7.  La Région de Bruxelles-Capitale devrait passer à la voiture électrique d’ici 2020 est installerait 600 bornes à cet effet.  Suffira-ce de réduire, voire éliminer la pollution, vu qu’entretemps le nombre de nouvelles voitures continue d’accroitre le trafic ?

8.  Les départs des cheminots chez Infrabel dépassent le nombre prévu, environ 500 à 600 équivalent plein temps en six mois.  Ce qui affecte les travaux programmés du RER (33% seulement), mais aussi la dette publique (215 millions d’euros).  Il est vrai qu’Infrabel a de plus en plus de peine à recruter du personnel vu la rigidité des salaires.

9.  Les négociations entre les syndicats et le gouvernement sont (momentanément) bloqués vu que le budget attribué à la pénibilité du travail est limité à 40 millions d’euros, que les syndicats jugent insuffisant.  Il faudrait quatre fois plus pour rencontrer l’ensemble des critères couvrant la notion de pénibilité.

10.  Si selon SPF Economie le revenu moyen des Belges a augmenté de 665 euros en 2014, l’écart entre les revenus bruxellois, wallons avec les revenus du citoyen flamand ne fait que se creuser :

  • revenu moyen en Flandre : 18.949 €
  • revenu moyen en Wallonie : 16.671 €
  • revenu moyen à Bruxelles : 13.839 €

Ces différences  -  qui sont relativement récentes – ne se justifient pas selon B.T.T. : 30 % entres les revenus moyen d’un Bruxellois rapport aux revenus moyens d’un habitant des Flandres !

11.  Les autorités wallonnes ne manquent pas de créativité.  Voilà qu’elles mettent au jour « Finagri », une institution qui aidera à financer une activité agricole en difficulté en conseillant le fermier à :

  • réduire sa facture énergétique
  • mieux utiliser une ressource gratuite comme un puis d’eau
  • revoir l’alimentation du bétail
  • discuter avec la banque
  • intervenir auprès des fournisseurs

En bref, tout un programme.

12.  Les voitures de sociétés représentent 11% des voitures affiliées à « Test Achats », mais forment la catégorie la plus chère du parc automobile belge, et celle qui parcoure 5.700 km de plus par an.

13.  Le ministre wallon du budget voudrait taxer les entreprises qui remplacent des travailleurs par des machines, une idée qui opposent vertement les organisations patronale.  Si en effet, notre économie est une des plus productives au monde, bu son automatisation (pour combattre les salaires les plus élevés), la politique envisagée par ledit ministre aura deux effets très défavorables pour l’économie wallonne.

  1. les entreprises seront tentées davantage à transférer leurs activités à l’étranger, fût-ce à quelques kilomètres des frontières des pays voisins
  2. celles qui ne peuvent trouver un refuge à l’étranger, risquent de périr à la longue ou d’être reprises par une chaine qui desservira l’exploitation belge défunte avec des produits fabriqués dans un pays étranger.

14.  Le renvoi en correctionnelle d’une ancienne affaire, l’affaire Anhyp, rachetée à l’époque par Axa Bank, a été cassé par la Cour de Cassation française pour vice de forme.  Cette affaire remonte aux années 80.  Les chefs d’accusation portaient sur :

  • l’escroquerie
  • l’exercice illégal de faux commis en France et en Belgique
  • faux et usage de faux commis en France et en Belgique

Et les parties civiles attendent depuis environ 30 ans !

15.  Notre ministre de la santé publique, Maggie De Block, a décidé des coupes appréciables dans son secteur, visant principalement les mutuelles, les hôpitaux et les médecins.  En ce qui concerne ceux-ci, on observe un nombre croissant de médecins formés soit chez nous, soit à l’étranger, des médecins en moyenne de qualité supérieure à celle de nos compatriotes.

16.  Un article datant du 25 novembre 2016 dans le quotidien « La Libre Belgique » signale qu’un tiers des femmes a subi des violences physiques ou sexuelles depuis leur 15 ans.  Chaque jour, une centaine de plaintes sont déposées à la police.  « Il ne s’agit là que de la partie émergée de l’iceberg, car beaucoup de victimes n’osent pas porter plainte ».

17.  Que faire dans une conjoncture à taux faibles ?  Trois solutions plus ou moins définies :

  1. acquérir des actions qui peuvent répercuter les pressions inflationnistes (Bruno Colmant)
  2. investir en actions sur un long terme (Etienne de Callatay)
  3. achter des SIR dont le rendement actuel varie de 3,5% à 4,5% (Frank Vranken)

18.  La ville de Dallas, l’une des métropoles de l’Etat du Texas est menacée de faillite vu les erreurs commises dans l’évaluation (insuffisante) du fonds de pension de la  ville.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir