Vie publique et vie privée.

A chaque époque, les « status leaders » ont donné le ton.  Au XIXème siècle, ils formaient une seule et grande famille.  Pour la gente masculine – la seule qui comptait vraiment – ce qui valorisait un « gentleman » était ses conquêtes féminines,  au grand jour et connues de tous.

Les acquis de notre société depuis le décès de Nathan Rothschild en 1836.

La présente chronique est inspirée d’un article de John Kay paru dans le « Financial Times » du 5 novembre dernier.  Il évoque Nathan Rothschild,  le second homme le plus riche, selon le magazine Forbes, depuis un général romain du temps de César.  A ce titre, il détrône l’Américain John D. Rockefeller, le Mexicain Carlos Slim et le fondateur de Microsoft Bill Gates.

Les acquis de notre société depuis le décès de Nathan Rothschild en 1836.

La présente chronique est inspirée d’un article de John Kay paru dans le « Financial Times » du 5 novembre dernier.  Il évoque Nathan Rothschild,  le second homme le plus riche, selon le magazine Forbes, depuis un général romain du temps de César.  A ce titre, il détrône l’Américain John D. Rockefeller, le Mexicain Carlos Slim et le fondateur de Microsoft Bill Gates.

La dépolitisation de l'Administration publique. Un combat sans fin ?

La dépolitisation au niveau des services publics est un faux combat.  Un homme politique ou un fonctionnaire d’un certain rang imaginent chez nous qu’il importe d’adhérer à un parti politique pour assurer ses arrières et dérouter les « mauvais coups » orchestrés par ses adversaires politiques.

Des élections et de leur financement.

Les élections sont des modes de sélection des personnes auxquelles la collectivité octroie un mandat.  Dans une société acquise à la démocratie, les élections sont « libres », cd. que l’électeur :