De la Démocratie résiliente.

B.T.T. est viscéralement attaché aux droits de l’Homme qui sont l’essence de la démocratie, selon l’expression d’un de ses fondateurs.  Quelles que soient les déficiences d’un régime démocratique  – et il y en a et il y en aura tant que l’humanité existera – l’on ne peut jamais saborder les libertés fondamentales qui la sous-tendent.  L’une des raisons – et elle est de taille – le temps fera son travail et remettra les pendules à l’heure.

La renaissance d'une nation.

L’après-guerre a enterré le modèle qu’était la nation belge au XIXème siècle et au cours de la première moitié du XXème siècle.  Ce modèle impliquait les aspirations suivantes :

Des compétences ministérielles.

Nos institutions politiques, pas plus que toute autre institution publique, évoluent dans le temps.  C’est le cas des équipes gouvernementales dans un régime parlementaire.

De la Démocratie en Belgique, qu'en est-il ?

« La Chronique », le bulletin de la Ligue des Droits de l’Homme, a consacré son numéro 164 au thème de la démocratie avec beaucoup d’à-propos en rappelant la fonction incontournable de la représentation d’une part et le rôle essentiel des droits individuels d’autre part, quelle que soit la majorité au pouvoir.

La recherche du profit est-elle le mobile de toute entreprise privée ?

Cette vérité séculaire, notre centre de réflexion ne la conteste aucunement.  Le profit est à la base de toute activité humaine, sauf rares exceptions.  Elle constitue même un droit dérivé du droit de propriété, l’un des six droits fondamentaux de l’Homme.