Le cas singulier de l'Etat d'Israël (suite et fin)

Après avoir accusé Israël de « génocide » et de « barbarie » inégalée, comment qualifier les régimes extrémistes qui veulent établir un Etat d’un autre temps, ignorant les droits élémentaires humains – qui n’existaient pas au Moyen-Age – qui contraint tout « infidèle » à se convertir, à s’expatrier ou à être massacré. 

Un nouveau monde. Vraiment ?

Avec la chute du Mur de Berlin, l’on pouvait croire « à la fin de l’histoire ».  Le monde se réconciliait ou semblait se réconcilier autour d’un système politique bureaucratique, au sein duquel allait s’épanouir indéfiniment la libre entreprise.  L’idée a fait son chemin jusqu’à l’avènement de la crise de 2008. 

Un demi-siècle au service du citoyen (1970-2020).

Depuis sa création le 20 novembre 1970, notre magazine, qui devint un blog sous l'égide de l'Institut Alexis de Tocqueville, a joué un rôle plus pédagogique que démagogique, plus pragmatique que sensationnaliste, se faisant l'écho des réflexions les plus constructives à l'écart des utopies gauchistes et du mépris néolibérale, le tout, sans esprit partisan ni souci de flatter ses lecteurs et internautes.

Johnny Thys, irremplaçable ?

Le patronat sait mieux que quiconque qu’aucun dirigeant est irremplaçable. Du reste,  quel que soit son « job », personne n’est parfait. A vrai dire, nous sommes tous perfectibles. Et c’est probablement le fait de l’actuel CEO de la poste.

La pauvreté, le nouveau leitmotif de l'Eglise ? Est-ce un bon choix ?

Toutes les « grandes » religions professent la charité et la compassion pour les personnes défavorisées (malades, invalides, isolés, etc.).  De toutes les religions, le catholicisme est celle qui dans sa liturgie, dans ses œuvres et par le biais de ses congrégations à travers le monde peut se prévaloir des « meilleurs résultats » dans ce domaine.