Edition spéciale consacrée aux attentats djihadistes.

1. La Capitale du Royaume de Belgique pourra se doter d'une nouvelle étiquette : la Capitale des attentats djihadistes. Avec ses 32 victimes et 350 blessés, notre pays n'avait jamais connu cela avant le mardi 22 mars 2016.

Une leçon à tirer de la centrale nucléaire de Fukushima !

La catastrophe aurait-elle pu être évitée ?

Un nouveau siège de la bonne ville de Bruxelles.

La capitale de notre pays fut l’objet d’un siège déjà en 1695  par l’armée de Louis XIV.   La ville se défendit avec acharnement et courage, mais ne succomba pas malgré la destruction de 4000 habitations et 23 églises.

La tuerie de Fort Hood

L’on ne peut rester indifférent face aux 12 soldats (+1 civil) tués et aux 25 autres blessés par le médecin-major Nidal Malek Hasan à l’intérieur du camp Fort Hood au Texas.  Phénomène inédit dans les anales de l’armée américaine !

La "futilité" des conflits armés

C’est ainsi que s’exprimait James Carroll du « Boston Chronicle », article repris par la « New York Times » du 19 août 2009 (page 7).  La série « Apocalyste » par la RTBF nous renforce dans ce sentiment.  Comment imaginer qu’un homme  -  et rarement une sommité intellectuelle  -  entraîne son peuple dans des aventures qui, à l’exception de l’une ou l’autre, aboutissent à un désastre national,   sinon  à un désastre international.