Une erreur monumentale !

Nombre d’entre nous avait une opinion plutôt positive du Président Poutine.  Au vu de son expérience passée dans les services de renseignements, l’on aurait pu s’attendre qu’il soit apte à discerner les risques respectifs d’une politique donnée. 

Le cas singulier de l'Etat d'Israël.

L’Etat d’Israël laisse peu d’entre nous indifférent.  Néanmoins, les esprits indépendants ont beaucoup de peine à détecter ce qui se cache derrière le silence des négociateurs en présence depuis que les dirigeants israéliens ont obtenu, il y a quelques années, un embargo sur les pourparlers menés avec les Palestiniens.

Questions restées sans réponse ?

Les médias ont de plus en plus de peine à expliquer certains évènements insolites actuels, en particulier ceux commis par les éléments radicaux du monde islamiste.  D’aucuns avaient pensé que la chute du mur de Berlin consacrerait une espèce de fin de l’histoire, alias la fin des cycles économiques et des conflits violents.  

Un président résolu de changer la donne !

 Le discours du Président des Etats-Unis sur « l'état de l'Union » en janvier lui permet de définir les grandes lignes de son programme politique pour l'année nouvelle et éventuellement pour les années subséquentes.  D'une manière générale, les excellences se contentent de proposer quelques thèmes qu'ils ont à cœur dans l'espoir qu'ils seront adoptés par le Congrès. 

Le stress de l'Europe n'est pas celui du nouveau monde et des pays émergents.

 L'Européen moyen se sent frustré malgré les progrès incommensurables réalisés depuis deux siècles de par le monde.  Ce sont tous les maux de notre société actuelle auxquels il attribue le climat maussade qui plane sur notre société.  Ce stress accable un pourcentage élevé de travailleurs et génère le « burn-out » de tant de dirigeants et de cadres d'entreprises.