Pourquoi un nouveau cercle de réflexion ?

BTT a été constitué en vue de permettre à des hommes et à des femmes indépendants d’esprit d’exprimer leur opinion sur les problèmes économiques, politiques et sociaux qui interpellent la société à l’aube du XXIe siècle, et ce, dans le but et l’espoir de «faire bouger» les choses dans le «bon sens».

Qu’est-ce à dire ? Par exemple :

  • un meilleur fonctionnement de nos institutions
  • la résorption du chômage
  • le démarrage économique de l’Afrique
  • un monde moins conflictuel, etc.

Ce faisant, BTT veut aller doublement au-delà de ce qui s’observe de nos jours :

  • Les idées apparemment crédibles au départ devront être étayées par des faits établis et des études fondées   sur des enquêtes scientifiques. BTT s’efforcera de procurer la logistique nécessaire pour ce faire.
  • Une fois consolidées, BTT les diffusera de la manière la plus appropriée, afin que les autorités compétentes les prennent en compte.
  • BTT organisera un suivi le plus efficace possible.
  • Afin d’informer ses membres et l’opinion publique en général, BTT crée un site ad hoc, www.btt.be.

__

BTT est une plateforme ouverte à toute personne et à toute association qui désire «apporter sa pierre» à l’édifice du savoir sociologique et de la vérité économique, politique et sociale et ce, à l’exclusion des tenants de mouvements extrémistes.

Comme BTT en tant que tel est un organisme apolitique, indépendant et donc non inféodé à quelque mouvement ou quelqu’entreprise que ce soit, son Conseil d’Administration est composé de membres reflétant plusieurs tendances d’opinion et issues de couches sociales différentes.

Toute une série d’activités est prévue, favorisant la participation ponctuelle à telle ou à telle manifestation :

  • Séances de brainstorming
  • Déjeuners-causeries,
  • Journées d’études,
  • Colloques internationaux,
  • Enquêtes sur un problème déterminé,
  • «Cahiers» du BTT consacré à un thème donné, etc.

__

Le travail de synthèse est confié à un Comité des Sages, sous l’égide du Conseiller Général, lequel arrêtera à la fois les grands principes d’action et les lignes directrices qui se dégageront des débats d’idées et des enquêtes menées par le B.T.T. Le Conseil d’Administration décidera en dernier ressort de l’étendue de la stratégie de diffusion des travaux du BTT .

Parmi les sujets qui pourraient être retenus par les travaux du BTT, l’on pourrait citer :

A– Dans la phase initiale du BTT (3 à 5 ans) :

  • Pourquoi et, dans l’affirmative, quel type de constitution pour l’Europe.
  • L’Administration publique en question.
  • Que le redressement de la Wallonie ne soit pas un vœu pieu !
  • L’action syndicale dans un monde en transition.
  • Comment résorber le chômage dans notre pays ?
  • Immigration et intégration.
  • Une coopération au développement adaptée au terrain.
  • B – Dans la phase ultérieure :

  • Essentiellement les problèmes «européens»,
  • Mais aussi les problèmes de société sur une plus large échelle que celle de notre pays.
  • __

    La B.T.T., une asbl au départ, se transformera ultérieurement (d’ici trois à cinq ans) en une association internationale (européenne).

    I– Structure asbl

    • Conseil d’Administration de 7 à 11 membres.
    • Bureau composé du Président, du Vice-Président, du Secrétaire général et du Trésorier (chacun bénéficiant de jetons de présence) assisté du Conseiller Général (voir ci-après)
    • Secrétaire Général : rémunéré à plein temps + 1 stagiaire.
    • Secrétaires : rémunérées à plein temps (1 au départ, 2 d’ici un an).
    • Conseiller général : rémunéré pour des prestations ponctuelles.
    • Budget : € 250.000.
    • Conseil d’administration de 11 à 23 membres.
    • Bureau : renforcé par un 2e Vice-Président et un membre chargé des travaux scientifiques (à rémunérer).
    • Secrétaire Général et Secrétaire Général-Adjoint.
    • Secrétaires (3) + 3 stagiaires.
    • Conseiller général et Conseiller Général-Adjoint.
    • Budget: € 1 million.

    Financement

    • Cotisation des membres (effectifs, adhérents, d’honneur).
    • Recettes nettes provenant de ses manifestations et publication
    • Subsides émanant de certaines autorités.subventions du secteur privé (entreprises, syndicats, autres associations)

     

    Ajouter un Commentaire


    Code de sécurité
    Rafraîchir